Accueil » Les 14 secrets pour améliorer votre jeu de trompette

Les 14 secrets pour améliorer votre jeu de trompette

Les 14 secrets pour améliorer votre jeu de trompette

Recevez gratuitement votre guide


Voici un commentaire posté par Laurent C. suite à la lecture de ce guide gratuit

Bonjour Laurent,

Je vous remercie beaucoup pour tous les conseils bien utiles de votre site et je souhaite apporter mon témoignage sur le sujet : la pratique pianissimo.
J’ai fait un an de trompette avec un professeur il y a cinq ou six an mais ne pouvant travailler régulièrement et pas suffisamment conseillé je jouais plutôt fort pour « compenser » et je ne suis pas parvenu à étendre ma tessiture au delà du LA 2e interligne de la portée sans m’épuiser.
J’ai tout arrêté au bout d’un an mais au début de cette année 2016 l’envie m’a vraiment repris, aussi je me suis racheté une trompette et j’ai donc recommencé en février, seul, car les inscriptions en école de musique ne reprennent qu’au mois de septembre.
Suite à plusieurs conseils avisés trouvés sur internet je considère mes progrès considérables depuis février car aujourd’hui je parviens à monter jusqu’au FA du haut de la portée, et notamment grâce à ce formidable conseil qui consiste à TRAVAILLER EN JOUANT PIANISSIMO.
Comme vous le préconisez sur cette page et dans vos « 14 Secrets pour améliorer votre jeu de trompette » le fait de jouer fréquemment mais en sachant faire des pauses aux bons moments et le fait de vraiment chercher à POSER LES SONS en jouant PIANISSIMO, et en cherchant à les ARRONDIR le plus possible, c’est vraiment un conseil en or pour ceux qui cherchent à monter dans les aigus sans se blesser.
L’effet que je ressens en travaillant ainsi est qu’en cherchant à arrondir et à tenir la plus haute note que l’on est capable de sortir à un instant donné, non seulement améliore notre jeu de cette note mais nous prépare aussi à la capacité de jouer la note suivante dans l’aigu (par demi ton successif).
Cette nouvelle note ne sortira pas aussi joliment que la précédente au début mais on aura pour le moins une réelle capacité à la jouer sans effort surhumain, sans avoir à surjouer et sans risque de se blesser surtout.
Par conséquent travailler pianissimo est pour moi hyper bénéfique, pour ne pas dire incontournable, même si cela ne fait pas tout.

Recevez gratuitement votre guide