Accueil » La Trompette » À quel âge commencer la trompette ?

À quel âge commencer la trompette ?

À quel âge peut-on commencer la trompette ? C’est une question que l’on me pose souvent en début d’année aux inscriptions dans l’école de musique où je travaille. Je ne suis pas sûr qu’il y ait une réponse définitive à cette question. Chaque enfant possède une morphologie et une maturité propre à lui-même. Certains jeunes joueurs ont très bien réussi leurs premiers débuts à la trompette, tandis que d’autres ont malheureusement échoué et n’ont réussi qu’à prendre de mauvaises habitudes, mauvaises habitudes de jeu à la trompette qui sont difficiles à corriger par la suite pour le professeur de trompette.

Dans cet article, je vais essayer de vous apporter des réponses sur les avantages ainsi que sur les inconvénients lorsque l’on débute la trompette en étant très jeune. Voici les questions importantes à considérer lors du démarrage musical de l’enfant.

À quel âge débuter la trompette ?

On peut commencer la trompette à partir de 5 ans et idéalement vers l’âge de 7/8 ans.  Je connais beaucoup de personnes qui ont commencé à l’âge de 20 ans, 30 ans, 40 ans et voire même plus.

Même si la trompette n’est pas un instrument très imposant, elle pèse quand même un petit peu dans les bras d’un jeune enfant. Il aura parfois mal aux doigts à force de tenir la trompette et parfois il aura des fourmis dans les bras, cela à cause de la crispation de ses muscles.

On peut alors le diriger vers l’achat ou la location d’une trompette plus adaptée à sa taille telle que le Cornet Jupiter JCR520L ou la Trompettes de Poche JUPITER JPT 516L.
Ce type de trompette, qui n’est pas forcément plus légère qu’une grande trompette, permet de rapprocher le bloc pistons de son corps.

Depuis peu, il existe aussi des Trompettes en plastique PTRUMPET1B Bleu ou Rouge ! Une piste à étudier, car elles sont forcément beaucoup plus légères qu’une trompette en métal.

Voyez l’avis Fabrice Tissier sur ce modèle de Trompette en plastique

Vous l’aurez compris, le plastique n’est pas fantastique pour la trompette !

La trompette est un instrument assez physique et un enfant assez chétif aura du mal à la tenir et à la maintenir pour l’exercer pendant un long moment. Vous pouvez attendre peut-être entre six mois ou un an de plus !

La trompette se joue avec les lèvres, mais aussi avec l’aide des dents. Je préconise à un enfant de commencer à jouer de la trompette après la repousse des incisives inférieures et supérieures définitives.

Est-ce que l’enfant a émis l’idée de débuter la musique?

Si l’enfant a demandé à commencer à jouer de la trompette, il est généralement motivé, car cette demande émane de lui. Parfois, l’enfant a été impressionné par un musicien lors d’un concert ou à la télévision et en raison de cet intérêt, il décide alors qu’il aimerait également jouer de cet instrument. C’est très louable et rien ne doit être fait pour l’en décourager, de même pour le choix de son instrument préféré en particulier. C’est mon cas en ce qui me concerne ! Rappelez-vous l’émission de Jacques Martin avec en invité : Maurice André ! 🙂

Sympa l’arrangement non ? 😉

Si l’enfant a une bonne raison de vouloir commencer un instrument de la famille des cuivres et s’il est à un âge où vous pensez qu’il serait en mesure de comprendre les exigences d’un travail journalier pour débuter la pratique d’un instrument, alors, faites votre possible pour l’aider à débuter en l’inscrivant dans une école de musique municipale ou un conservatoire.

D’autre part, si votre enfant cherche à se divertir et que vous pensez que c’est une passade, orientez-le par curiosité vers un concert de musique classique, une audition ou un festival, afin qu’il découvre le monde de la musique. Vous vous rendrez bien compte de la qualité de son intérêt pour la musique, si cela l’intéresse vraiment ou si finalement il ne vaudrait pas mieux l’inscrire dans une autre activité, sportive par exemple.

Vous pouvez vous demander pourquoi j’ai l’air pessimiste sur le démarrage de jeunes enfants qui présentent un manque de concentration et de détermination pour jouer d’un instrument en cuivre. Jouer d’un instrument de la famille des cuivres est exigeant, frustrant (car on ne sort pas un son aussi facilement qu’en jouant du piano), difficile et physique. Parfois les trop jeunes musiciens (ou moins jeunes d’ailleurs) se rendent compte trop tard qu’ils ne se sentent pas capable de gérer toutes les informations nécessaires à l’apprentissage de la trompette.

Est-ce que l’enfant possède la fibre musicale?

Savoir si un enfant possède une bonne capacité musicale est difficile, voire impossible. On ne peut pas prédire l’avenir et dire que votre enfant sera un bon ou un mauvais musicien. Il faut entre deux et trois ans à un jeune élève de trompette pour savoir si au final cet instrument lui plaît ou s’il ne serait pas préférable de changer d’instrument. Évidemment, si, depuis tout petit, l’enfant a baigné dans l’entourage d’une famille musicienne, il sera plus facile pour lui de savoir si oui ou non l’instrument lui convient.

De plus, méfiez-vous des professeurs qui encensent les qualités de votre enfant, Parfois, si le professeur parle ainsi à un parent d’élève de leur enfant, il souhaite sans doute vendre ses cours ou du moins garder l’élève le plus longtemps possible. Ce n’est pas un mal en soi évidemment, mais dire la vérité sur le niveau réel de l’élève est plus bénéfique que de lui mentir. Dire à quelqu’un que leur enfant de cinq ans sera le prochain grand musicien est comme dire à un parent qu’il sera le prochain « Matthias Höfs« .

Quelle merveille ! J’en ai des frissons !

Le temps est la seule façon de montrer le potentiel réel du jeune musicien. À ce jeune âge, l’intérêt que porte l’enfant à son instrument est le meilleur baromètre de la réussite de son apprentissage musical.

Quelles particularités physiques l’enfant doit-il avoir pour jouer de la trompette?

Les très jeunes enfants n’ont pas forcément la force nécessaire pour commencer la trompette, cette limitation physique pourrait affecter la sélection de leur instrument de musique.

Pour la petite histoire, un élève, voulant commencer la trompette, alla avec sa mère au magasin de musique de sa ville. Elle annonça au gérant du magasin que son fils voulait jouer du trombone. Et le vendeur lui dit alors : « oh non, c’est bras sont trop courts ! ». C’est la raison pour laquelle cet enfant a joué et joue encore de la trompette. N’est-ce pas facile ?

Plus tard, j’ai découvert que ce n’était pas la longueur de ses bras qui avait décidé de quel instrument il allait jouer. En réalité, le magasin ne possédait pas de trombone en stock et il avait des trompettes qu’il souhaitait revendre en priorité…

Plusieurs fois, un indécis sera encouragé à commencer sur un autre instrument que celui qu’il a choisi. En effet, le directeur de l’école de musique dirigera l’enfant vers un autre instrument pour combler un pupitre manquant dans son orchestre ou pour ouvrir un poste de professeur pour un certain type d’instrument.

Au moment de décider sur quel instrument jouera votre enfant, il y a des questions pratiques qui peuvent influencer votre décision quant à l’instrument à acheter. Visualisez votre très petit fils ou fille portant un gros Soubassophone (tuba) le week-end pour l’animation de la fête du village… Si votre fils ou votre fille a de trop gros doigts, assurez-vous qu’ils peuvent correctement se placer sur les touches d’une flûte piccolo.

Soyez logique et posez-vous les bonnes questions. Si votre revenu est limité et que votre enfant veut jouer de la harpe, s’il vous plaît, n’oubliez pas que non seulement une harpe à l’achat coute très cher, mais qu’il faudra aussi acheter un grand véhicule pour la transporter.

Quelles exigences mentales sont nécessaires avant que l’enfant ne commence à jouer d’un instrument de musique?

Lorsque l’on parle d’exigences mentales, je ne me réfère pas à un enfant mentalement diminué. Je parle de la moyenne des enfants ayant la capacité mentale normale. Pour réussir l’apprentissage d’un instrument de musique, l’étudiant doit être capable de comprendre l’importance et d’assimiler le concept de la pratique régulière.

Pratiquez régulièrement pourrait signifier :

« Pratiquer quand on en a envie ! »

ou

« Quand j’ai le temps ! »

Mais cela signifierait plutôt:

« Je travaille mon instrument, car je sais que si je ne le fais pas, personne ne le fera à ma place ! »

ou

« Je travaille mon instrument tous les jours, car c’est ce que j’aime et je veux réussir ce challenge ! »

Une rigueur dans le travail journalier permettra à l’élève de concrétiser l’apprentissage de la trompette et de progresser. Parfois la pratique de l’instrument peut être soit amusante ou agréable, ou fatigante et ennuyeuse, mais elle est tout simplement indispensable.

  • Si je ne pratique pas, je ne m’améliore pas.
  • Si je ne m’améliore pas, je ne suis pas content de moi.
  • Et plus je suis déçu, moins j’ai envie de travailler.
  • Moins j’ai envie de travailler, plus j’ai envie d’arrêter l’instrument.
  • L’élève rentre alors dans un cercle vicieux et il est assez difficile pour lui d’en sortir.

Est-il préférable de commencer très jeune maintenant ou faut-il attendre encore un peu pour commencer?

C’est une question des plus difficiles à répondre, car chaque enfant est différent. Tout d’abord, la volonté des parents à alimenter le désir de l’enfant est un très bon exemple, encore faut-il que l’enfant ait pris la décision de jouer d’un instrument tout seul. Il ne doit pas se sentir obligé par rapport à sa famille ou par rapport à ses amis de faire comme eux.

J’ai pu remarquer que des parents, en inscrivant leurs enfants au conservatoire, essayaient de combler leurs frustrations, car ils n’avaient pas eu à l’époque les moyens d’apprendre la musique. Regardez ce que l’on peut découvrir sur YouTube. Le nombre de très jeunes enfants exploités par leurs propres parents est stupéfiants. Mettre des vidéos d’un enfant pour l’exposer au monde entier me paraît un petit peu douteux. Je ne suis pas opposé à un enregistrement de votre enfant pour la famille ou même pour le partager avec vos amis proches, mais de là à l’afficher au monde entier ! à quoi cela sert-il ?

Le meilleur moyen pour un enfant de partager sa passion est encore d’organiser, lors de rencontres familiales, un petit concert où il jouera et affrontera son premier public. Plus cela se fait tôt, plus il sera rassuré à jouer devant un public et pourra dans l’avenir gérer son trac…

Voici encore quelques questions à se poser :

  • mon enfant aimerait-il jouer d’un instrument de musique ou suis-je intéressé à le voir en jouer ?
  • mon enfant est-il intéressé par la musique ou serait-il plus intéressé par une autre activité telle que le sport ?
  • Mon enfant fait déjà du sport, en rajoutant des cours de musique, aura-t-il les épaules assez solides pour concilier toutes ces activités ?
  • Suis-je prêt à soutenir mon enfant et à l’accompagner dans toutes ses activités artistiques et sportives ?

Même si j’ai posé beaucoup de questions et offert de nombreuses suggestions quant à l’importance à se prononcer sur le choix de tel ou tel instrument pour votre enfant,  voici un point important pour terminer.

Même si votre enfant commence la musique et que cela ne fonctionne pas pour lui, il trouvera forcément chaussure à son pied dans d’autres activités. Et même si votre enfant décide de ne pas jouer d’un instrument, le monde de la musique est accessible à tous et la beauté de la musique peut être appréciée par une personne non-musicienne.

Voir aussi

Voici les raisons pour lesquelles vous devriez commencer à apprendre à jouer de la trompette !

Voici 5 bonnes raisons de jouer de la trompette

Dans la vie de tout les jours, nous devons prendre parfois des décisions comme jouer …