Accueil » La Trompette » Histoire de la Trompette

Histoire de la Trompette

La petite Histoire de la Trompette !

Oui ! mais la Trompette Moderne !

Je ne vais pas vous parler de l’histoire proprement dite de la trompette, c’est-à-dire de l’antiquité à nos jours, mais plutôt de l’ histoire de la trompette moderne de la fin du XXe siècle à aujourd’hui.

Beaucoup d’articles qui sont sur la toile traitent du sujet, on peut citer quelques exemples : le site Wikipédia, l’histoire du cornet par Pascal Maillard, l’ histoire de la trompette piccolo de Emile Meuffels sur le très bon site de Joël Eymard ou encore sur le site de la cité de la musique de Paris.

Force est de constater qu’au fil du temps, cet instrument a atteint un très bon niveau de qualité de fabrication. Depuis le modèle Stradivarius de la marque Bach au début du XXe siècle, la trompette a peu évolué sous sa forme physique, on retrouve toujours ce style propre à la marque.

Les fabricants et notamment les trompettistes professionnels, en relation avec les ingénieurs, ont fait un travail considérable dans la recherche et l’amélioration de cet instrument: la qualité des soudures, la justesse et la précision du son, les différents types de finitions, l’ajout de poids au niveau des pistons des coulisses et du pavillon, un assemblage toujours plus précis, ont fait de cet instrument un pur bijou de technologie et de précision.

Allez faire un tour sur le site de Monette, Schagerl, Taylor ou une marque moins connue comme Spiri dont je possède le modèle Vario, un vrai régal à jouer. Mais cela a forcément un prix qui va du double au triple du prix d’une trompette de bonne facture dite « professionnelle ».

Par exemple, vous pouvez acheter une Trompette d’étude(de marque) dans un magasin spécialisé et vous posséderez une trompette de bonne qualité. Leurs prix oscillent entre 300 et 500€.

Il y a peu de temps, on devait essayer plusieurs instruments, pour s’apercevoir qu’ils étaient tous vraiment différents les uns par rapport aux autres. Nous rencontrions des problèmes de justesse, l’aigu et/ou le grave était « fermé », les pistons faisaient savonner les gammes, problème de centrage de notes, sans parler du vernis qui sautait au premier lavage de printemps.

À ce jour, tous ces défauts n’ont pas complètement disparu. Mais les usines s’appliquent à tester, rôder et bichonner leurs nouveau-nés par des artisans compétents en la matière. Artisans qui sont pour la plupart aussi multi-instrumentistes. Dernièrement, j’ai eu de bonnes surprises en essayant de nouveaux modèles. Certes, la trompette parfaite existe probablement, mais j’espère un jour de mon vivant en tenir une au bout de mes doigts.

Je m’efforcerai de vous tenir informé de mes futures découvertes et tests via l’onglet matériel.

Tout avis est enrichissant à partager ! avez-vous vous aussi ressenti une amélioration dans la qualité de fabrication des trompettes ces dernières années ?

Pistons apprendre-la-trompette.frphoto credit: mfajardo via photopin cc

Voir aussi

Voici les raisons pour lesquelles vous devriez commencer à apprendre à jouer de la trompette !

Voici 5 bonnes raisons de jouer de la trompette

Dans la vie de tout les jours, nous devons prendre parfois des décisions comme jouer …