Maynard Ferguson




D’une certaine façon, la trompette est facile à jouer.

Mais d’une certaine manière, on peut affirmer que c’est l’un des instruments les plus difficiles à jouer.

Le côté facile…

Elle n’a que trois pistons. Cela signifie que chaque note qu’une trompette peut jouer peut être réalisée en utilisant l’une des sept combinaisons de doigtés différentes des trois pistons de la trompette. Par exemple, presser le premier piston et souffler de façon détendue, cela devrait produire un si bémol grave. En jouant avec juste un peu plus de pression, le même doigté produira un fa. Ensuite, jouez avec encore plus de pression, cela produira un si bémol médium, une octave au-dessus du si bémol grave.

Et c’est là que réside la difficulté:

Le simple fait de jouer de la trompette signifie qu’il faut une force physique assez importante. Cette capacité de mettre l’air sous pression avec un flux plus ou moins fort, contrôlé et continu. Cela nécessite une combinaison et une synchronisation d’un développement musculaire des muscles du diaphragme qui sont impliqués dans la respiration normale, ainsi que les muscles associés aux lèvres et à la bouche, que les musiciens appellent « l’embouchure ».

Il a été démontré que certaines des notes les plus aigus et les plus difficiles à exécuter sur la trompette nécessitent une pression d’air dans les poumons équivalente à celle d’un pneu gonflé. C’est pourquoi de nombreux jeunes joueurs ont du mal à jouer des notes dans le registre supérieur. Dans de nombreux cas, il est nécessaire d’avoir une certaine maturité physique avant que les joueurs puissent atteindre les notes les plus élevées de l’instrument.

Cela ne devrait cependant pas dissuader les jeunes trompettistes fortement attirés par la trompette. C’est un instrument extrêmement agréable à jouer, mais en raison de certaines difficultés physiques, il faut généralement plus de temps aux jeunes joueurs pour atteindre le même niveau de performance que les joueurs d’autres instruments du même âge.

Inversement, des instruments comme la flute, le saxophone ou la clarinette ont des combinaisons de doigtés plus complexes et peuvent être plus difficiles à maîtriser du point de vue de la dextérité et de la technique. Cependant, les exigences physiques de ces instruments sont souvent moins difficiles à surmonter. Cela peut aussi être un facteur contributif expliquant pourquoi les hommes tendent à être plus nombreux à jouer de la trompette que les femmes, mais en réalité, les différences réelles sont relativement faibles. Lorsqu’elles sont jouées correctement, les différences de puissance physique entre les sexes sont presque inexistantes, comme en témoignent les nombreuses et excellentes trompettistes au plus haut niveau. Un excellent moyen pour les très jeunes musiciens de progresser plus rapidement, musicalement, est d’étudier le piano en plus de la trompette (ou tout autre instrument qui pourrait les intéresser). Il est particulièrement utile pour les jeunes trompettistes d’acquérir des habiletés musicales loin du cuivre, pour la simple et bonne raison que le temps nécessaire pour acquérir ses exigences physiques peut se faire au détriment du temps passé à apprendre le côté musical de l’interprétation.

Voici maintenant les raisons qui mon poussé à dire que la trompette est sans doute l’un des instruments les plus difficiles à jouer. Il est possible que quelques personnes remettent en question la légitimité de cette affirmation, mais celles qui le feront ont peut-être tort.

(À ce propos, vous aurez bien compris que cet article a été écrit sur le ton de l’humour, je préfère le souligner afin de ne pas froisser certaines familles d’instruments…)

Voici 15 raisons qui font que la trompette est l’instrument le plus difficile à jouer

  • Les trompettistes jouent le plus souvent le thème afin que tout le monde soit au courant que nous jouons les mauvaises notes. Contrairement au basson qui joue les notes que seuls les fins connaisseurs peuvent entendre, on s’attend à ce que la trompette joue la mélodie comme prévu et sans accroc.
  • La trompette est un instrument puissant. Quand avez-vous entendu pour la dernière fois qu’un chef d’orchestre demande à un trompettiste de jouer plus fort ?
  • Les trompettistes ne peuvent pas se cacher derrière leur instrument. Contrairement au tubiste qui peuvent bien se marrer, discuter ou même dormir sur ou derrière leur instrument!
  • Les trompettistes utilisent leur air pour soutenir une longue phrase lente et douloureuse, tandis qu’un organiste peut poser un livre sur les touches de son clavier et sortir déjeuner sans que personne ne s’en aperçoive.
  • Pour jouer de la trompette, le musicien doit posséder des lèvres musclées pour exécuter les passages hauts, forts et parfois laids que les compositeurs nous imposent. Combien de force faut-il à un timbalier pour faire tomber une baguette sur la peau de cette marmitte ?
  • Le doigté de la trompette n’est pas si facile qu’il en à l’air. Pour qu’un clarinettiste puisse jouer une gamme correspondante, les doigtés de la clarinette sont simplifiés grâce à l’utilisation de neuf doigts. Le nombre des pistons de la Trompette étant limité à trois, on attend du trompettiste qu’il puisse jouer les mêmes phrases et à la même vitesse.
  • Les trompettistes adaptent constamment leur intonation à l’environnement musical. Parallèlement, le pianiste se préoccupe plus de ce que vous placez sur son instrument. Soyons réalistes! C’est une table avec seulement trois pieds!
  • Les trompettistes se fatigue plus vite que la plupart des autres instrumentistes. Si un guitariste est fatigué, il casse une corde et peut se reposer pendant plusieurs minutes le temps de la changer.
  • Quand les trompettistes sont censés jouer avec des sourdines, cela nécessite un temps de préparation plus importants que pour les autres instruments. Regarder la prochaine fois qu’un violon alto ajoute une sourdine. Ils se contentent simplement de le faire glisser sur le chevalet.
  • J’ai connu un guitariste bassiste qui a fait son premier concert live sans avoir répété et sans même savoir jouer.
  • Lorsque vous jouez avec une trompette, la moitié de votre partition est masquée par le pavillon de votre trompette. Avez-vous déjà entendu un corniste se plaindre de ne pas avoir pu lire sa partition ?
  • L’environnement dans lequel évoluent les trompettistes est très dangereux car à la fin d’un concert ou d’une répétition, les chances de glisser sur toute la condensation tombé sur le sol depuis leurs clés d’eau sont plus grandes que la plupart des gens ne le pensent.
  • Essayé de jouer de la trompette le soir dans votre appartement ! Je ne connais pas un trompettiste qui est pu jouer plus de 15 minutes sans que son voisin ou même la police ne soit à votre porte pour vous dire d’arrêter de jouer.
  • Plus vous jouez aigu et fort à la trompette, plus vous exercez de pression à l’intérieur de votre corps. À ce moment-là votre cerveau est mis à rude épreuve et malheureusement vous perdez quelques neurones !
  • Quand vous apprenez la trompette, vous devez tout d’abord créer le son … de la trompette. Perso, j’y suis arrivé du premier coup avec un piano.

Vous connaissez surement quelques anecdotes croustillantes ?

Vous pouvez nous raconter vos histoires dans les commentaires ci-dessous !

Merci 

Cornet à Pistons & Trompette – Quelle différence ?
Adolphe Sax - Le Bugle – historique, définition et buglistes célèbres
Le Monde de la Trompette & des Cuivres, par Michel Laplace.
Recette d’épaule de veau aux Trompettes de la mort
Les différentes parties de l’anatomie d’une trompette à pistons
À quel âge commencer la trompette ?
Voici 5 bonnes raisons de jouer de la trompette
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *