Que faut-il savoir avant d'acheter un Bugle ? Achat Bugle
Accueil » La Trompette » Que faut-il savoir avant d’acheter un Bugle ? Son, justesse, prix & conseils

Que faut-il savoir avant d’acheter un Bugle ? Son, justesse, prix & conseils

Le son du Bugle

Pour beaucoup de trompettistes, le bugle est un instrument unique et passionnant. Il a l’air plus grand qu’une trompette et, d’une certaine manière, il est  plus imposant. Il est plus lourd et a un pavillon plus large. Mais lorsqu’il est étiré sur toute sa longueur, le bugle Sib a exactement la même longueur qu’une trompette Sib ou qu’un cornet. C’est normal car ils sont tous dans la tonalité de Sib.

La différence de timbre entre la trompette et le bugle s’explique de la même manière que la différence entre un cornet et une trompette. La trompette et le cornet ont la même longueur, mais la différence de timbre est très différente. Le cornet a un son plus sombre et la trompette a un son plus brillant. La raison en est simple, depuis le début de la branche d’embouchure jusqu’au pavillon, le diamètre intérieur du cornet à pistons ne cesse de grossir. Le tube de la trompette, en revanche, reste le même sur la majeure partie de sa longueur et ne commence à se dilater qu’au début du pavillon. Le diamètre restreint de la trompette lui donne un son plus tranchant et, dans le cas du cornet, l’augmentation constante du diamètre de son tube lui confère un son plus sombre.

Une autre comparaison qui illustrerait correctement la différence de timbre serait de comparer le trombone ténor à la sonorité d’un baryton. Les deux sont de la même longueur mais ont des timbres contrastés.

Le trombone est à la trompette ce que le cornet est au saxhorn baryton.

La justesse du Bugle

Maintenant que nous connaissons la raison des différences de timbres entre le bugle et la trompette, nous allons voir pourquoi le bugle est si populaire et comment il est utilisé aujourd’hui dans le monde de la musique. Le bugle est venu d’Europe et plus précisément d’Allemagne et est un instrument très populaire dans les groupes de musique partout en Europe. En raison de la particularité douce de son son, il est souvent utilisé dans les passages lents et lyriques. Les fanfares sont naturelles aux trompettes et les passages mélodieux sont parfaits pour le bugle.

Le Bugle en musique

Un de mes musiciens de jazz préférés qui ma aidé à mieux connaître le bugle était Clark Terry. (ci-dessous Stardust…1967)

Si votre style de musique est plus tourné latin, vous apprécierez ce solo de bugle joué par Bill Ortiz avec « Santana Band ».

L’utilisation du bugle est également présente dans la musique classique comme dans cette interprétation du concerto pour deux violoncelles (au bugle 😉 et cordes en sol mineur d’Antonio Vivaldi – RV 531 par Sergueï Nakariakov

Le quatrième piston

Les bugles ont la réputation d’être des instruments qui sonnent faux. On ne se mentira pas en disant qu’un instrument à trois pistons a la réputation bien méritée de jouer faux (ou pas…). L’ajout et l’utilisation d’’un quatrième piston peut ou pourrait améliorer ce problème d’’intonation. En ajoutant un quatrième piston, le bugliste a des possibilités supplémentaires d’améliorer certains problèmes de justesse. De plus, avec un piston supplémentaire, le bugliste peut jouer des notes en dessous de la tessiture normale d’un instrument à trois pistons. (Jusqu’au Do 1 soit une octave et demi plus bas)

Les Instruments que j’ai testé

Un des premiers bugle à quatre pistons que j’ai essayé était un vieux Getzen, malheureusement, l’instrument était extrêmement lourd et le son n’était pas aussi doux que prévu. Je suppose qu’à ce jour, il doit être de meilleure facture.

Bugle Getzen à 4 pistons

Le suivant que j’avais testé était un ancien Couesnon et son timbre était agréable, mais l’intonation était horrible. Cependant la marque Couesnon a un savoir-faire très ancien et je serais curieux de souffler dans un de leurs modèles. Puis vint un Yamaha, que j’avais gagné lors du concours de trompette de Lempdes 😉 et je l’ai joué pendant quelques années, c’était un modèle d’étude (yamaha YFR 2310), bon instrument mais fermé et faux dans les aigus, dommage. Je l’ai revendu rapidement.

Je joue à ce jour un Conn Vintage One, c’est un instrument formidable, très polyvalent et bon pour le jazz, son trigger de la troisième coulisse est cependant difficile à manier. Il date un peu, il aurait besoin d’une bonne révision afin de lui donner une seconde jeunesse.

Bulge Conn Vintage One

Puis c’est arrivé. Un amis musicien m’a fait essayer son nouveau Bugle, le Kanstul Signature (ce n’était pas un 4 pistons). J’avais de nouveau trouvé le bugle parfait. Je ne comprenais pas, je n’arrivais pas à trouver mon argent que j’avais perdu au fond de ma poche. Le son du Bugle Kanstul est le plus doux que j’ai entendu à ce jour et sa réponse et son touché est sans effort. Certains instruments semblent jouer par eux-mêmes et le Kanstul, comme je l’ai constaté est un de ces instruments.

Bugle KANSTUL Signature

J’ai essayé aussi un Bugle ADAMS « Custom F2 », modèle aussi récent, très beau, facile à jouer, vraiment super, mais trop cher pour moi… encore. On ne peux pas tout s’offrir, c’est injuste 😉

Bugle Adams Custom F2

J’ai soufflé le Bugle SCHAGERL « Killer Queen » lors d’un festival, il était en exposition, une merveille, si vous avez les moyens de vous l’acheter, n’hésitez pas. Et pour quelques centaines d’euros en plus vous aurez les 4 palettes.

Bugle SCHAGERL Killer Queen

Je ne parlerais pas ici des bugles des marques et modèles suivants car je ne les connais pas mais ils ont bonne réputation: (Ils sont donc à essayer et à prendre en compte pour le futur achat d’un bugle)

Acheter et essayer un Bugle

Si vous envie d’’acheter un bugle dans un avenir proche, je vous recommande ce qui suit :

  • Découvrez toutes les marques et tous les modèles sur lesquels vous pouvez mettre la main. Une façon de comparer les nombreux styles et marques de Bugle est d’aller à un rassemblement de fabricants de musique ou à un festival de musique  pour cuivres.
  • Si vous êtes intéressé par un bugle, n’en prenez pas un qui sonne comme une trompette. Vous en avez déjà une. Basez votre sélection en priorité sur la qualité de son timbre et sur sa justesse ensuite. La qualité du son, c’est ce que vous choisissez d’abord car une belle justesse ne signifie rien si vous n’aimez pas le son. Il y a des choses qui peuvent être faites pour améliorer l’intonation sur un bugle, mais changer son timbre est presque impossible et très peu pratique.
  • L’ajout d’une quatrième piston peut améliorer l’intonation mais vous devriez également savoir que le poids supplémentaire vous fatiguera rapidement lors de longs concerts. Les améliorations qui ont été apportées sur les trigger sur la troisième coulisse peuvent être à votre avantage. Choisissez le quatrième piston si vous devez jouer une partition qui descend en dessous de la tessiture normale du Bugle.
  • Il serait préférable d’avoir sur vous votre propre embouchure de bugle lorsque vous essayez plusieurs marques et modèles d’instruments. C’est mieux du point de vue hygiène et du point de vue comparatif.
  • Le choix de la finition dépendra de l’apparence et du son que vous choisirez. Je trouve que l’argent donner un son plus brillant qu’une finition vernis. Si vous avez les mains « acide », l’argenture noircit rapidement et le métal a tendance à s’abimer. Mais vous devez savoir que vous ne jouerez pas votre bugle autant que votre trompette donc à vous de voir…
  • Enfin, n’hésitez pas à regarder les petites annonces, en général les Flugelhorn sont moins joués que les trompettes et donc ils sont en meilleur état. Bonne affaire en perspective…
  • Pensez aussi à l’investissement des accessoires pour bugle.

Plus d’infos sur le prix des Bugles

N’hésitez pas à donner votre avis sur les bugles que vous auriez essayé, merci d’avance à vous tous pour votre future participation.

Voir aussi

Voici les raisons pour lesquelles vous devriez commencer à apprendre à jouer de la trompette !

Voici 5 bonnes raisons de jouer de la trompette

Dans la vie de tout les jours, nous devons prendre parfois des décisions comme jouer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *