Graisser les coulisses d’une trompette est à la portée de tous et il est important de le faire régulièrement, car un manque d’entretien peut détériorer votre instrument de musique.




Les coulisses d’une trompette sont faites de métal, en laiton plus précisément (alliage de cuivre et de zincet sont ajustées de façon à pouvoir coulisser de manière souple sans pour autant glisser de trop (à la manière d’une coulisse de trombone). Si une coulisse venait à coulisser toute seule, et afin d’éviter une chute de la coulisse, il serait préférable d’apporter votre instrument chez un réparateur pour ajuster la mobilité de cette coulisse. Notamment la pompe d’accord et la coulisse du premier piston.

Dans cette vidéo, je vais vous montrer les différents modèles de graisse qu’il existe pour les coulisses de trompette, quels sont les techniques à utiliser pour entretenir et nettoyer les coulisses ?

De quoi avons-nous besoin pour graisser les coulisses ?

  • d’un pot de graisse
  • d’un chiffon
  • d’essuie-tout
  • d’huile à piston (optionnel)
  • éponge et liquide vaisselle (optionnel)
  • un produit de nettoyage style « Miror » (optionnel)

Premièrement, nous allons voir quelles sont les coulisses qui ont besoin d’être graissées. La trompette possède quatre coulisses : la coulisse principale, la coulisse du premier, second et troisième piston. Nous verrons plus tard qu’elles ne doivent pas être graissées de la même manière. Prenons l’exemple de la troisième coulisse (celle du troisième piston), elle doit être mobile et fluide pour pouvoir être « tiré » lorsque nous jouons le RÉ ou le RÉ bémol grave, ainsi que  le SOL ou le SOL bémol grave. Plus tard nous verrons que cette technique peut être utilisé pour la première coulisse et notamment dans des morceaux contemporain ou pour corriger certaines notes trop hautes.

Posez votre trompette à plat sur une table sur un espace bien dégagé. Munissez-vous d’un chiffon que vous placerez à côté de celle-ci.  Sortez les quatre coulisses et regardez à l’intérieur de chacune d’elle, si vous observez un dépôt important verdâtre ou blanchâtre, il serait grand temps de faire un nettoyage complet de l’intérieur de votre trompette. Voyez l’article comment entretenir et nettoyer votre trompette avant de procéder au graissage.

Pour un graissage optimal des coulisses, il faut enlever l’ancienne graisse. Vous pouvez les nettoyer dans un évier avec de l’eau tiède et du liquide vaisselle. Cela n’est pas obligatoire à chaque fois. Utilisez toujours une éponge douce et insistez bien sur les parties de la coulisse qui comporterait des dépôts vraiment tenaces. Si vous remarquez qu’il reste un résidu solide sur la coulisse, vous pouvez: soit le gratter délicatement avec le dos d’un couteau en faisant attention à ne pas rayer de trop la coulisse, soit utiliser un produit de nettoyage spécial pour le cuivre de type « Miror ». N’oubliez pas de bien rincer à l’eau tiède votre coulisse après traitement.

Après avoir séché les coulisses, nous allons procéder au graissage. Je vous propose conseille d’utiliser ses deux graisses: une épaisse ou une graisse plus fluide au choix.

Avec votre doigt, prélevez un petit peu de graisse et étalez-la sur le bout de la coulisse. Positionnez cette coulisse dans son logement en la faisant tourner et en l’enfonçant progressivement et doucement, cela aura pour effet de bien répartir la graisse à l’intérieur de la branche d’embouchure. Enlevez le surplus de graisse avec un chiffon et renouvelez pour chaque coulisse.

Il arrive parfois que nous ne soyons pas très satisfaits du résultat. Si la coulisse paraît trop dure, alors vous avez mis trop ou pas assez de graisse ou alors la graisse est trop épaisse. Une solution consiste à sortir la coulisse et à l’essuyer un petit peu avec un chiffon pour enlever le surplus de graisse. Si cela ne convient toujours pas, il vous faut vous procurer une graisse plus liquide ou moins épaisse.

À l’inverse, si la coulisse bouge toute seule, soit vous n’avez pas mis assez de graisse soit votre graisse n’est pas assez épaisse.

Astuce pour la troisième coulisse:

Pour une utilisation adéquate de la troisième coulisse, après l’avoir graissée normalement, je la retire et j’enlève le surplus de graisse avec un chiffon, puis j’y rajoute de l’huile à piston. Elle sera donc beaucoup plus souple, entretenue et mobile pour pouvoir l’utiliser rapidement avec les doigtés du troisième piston. Vous pouvez faire de même pour la première coulisse.

Comment Graisser Les Coulisses d'une Trompette
Laurent Jammes Youtube
Comment huiler ses pistons de trompette ?
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *