Accueil » Cours de Trompette » Séance type d’un cours de trompette – Partie 2 –

Séance type d’un cours de trompette – Partie 2 –

Séance type d’un cours de trompette

– Partie 2 –

Avant de commencer votre lecture, je vous invite à lire en premier la partie 1.

Pré-requis

Cours de trompette: Le chromatisme à la trompette

Après avoir réveillé votre colonne d’air avec les souplesses, c’est au tour des doigts. L’exercice des chromatismes à la trompette est idéal pour cela. Vous pouvez travailler ceux de la méthode ARBAN ou autres exercices de votre choix.

Le chromatisme n’est pas difficile en soi, mais le jouer sans se préoccuper du soutien anéantit vos lèvres par manque de concentration et par manque de soutien. Suivez bien les annotations de crescendo et decrescendo, ils vous aideront à soutenir votre son. Appuyez-vous correctement sur les temps. Les points d’appui sont très importants, donnez un accent d’air sur chaque temps ou sur chaque note qui vous parait difficile. Cela provoquera une impulsion qui projettera votre jeu et vous aidera à avancer. Exercez-vous d’abord en jouant les exercices « liés » et en « claquant » bien les pistons, vous gagnerez en précision au niveau des doigtés.

Dicton du jour

Ne soyez pas SPECTATEUR de votre jeu de trompettiste, ne vous écoutez pas, ne vous regardez pas jouer ! Soyez ACTEUR de votre jeu en étant présent sur chaque note, sur chaque intention. Vous obtiendrez de bien meilleur résultat.

Cours de trompette: Le détaché à la trompette

Pour le détaché simple, je ne préconise pas forcément une méthode ou une autre car vous pouvez le travailler avec beaucoup d’exercices différents. Cependant, la méthode Arban doit être encore devant vos yeux, vous pouvez alors vous entrainer avec les cinquante premiers exercices de la méthode.

On peux observer deux types de détaché: le détaché de l’attaque de la note, et le détaché dans le son.

Pour le détail du travail de la langue pour créer le détaché, j’ai écrit un article sur comment faire un son à la trompette.

Les conseils pour bien débuter une note à la trompette:

      • Travailler toujours la précision de votre attaque avec des poses de sons
      • Être bien décontracté et respirer « in tempo »
      • Ne pas créer de temps mort (de blocage) entre la respiration et l’attaque de la note
      • Au moment de faire votre note, synchronisez bien la fermeture de vos lèvres, votre soutien et votre position de jeu, tout doit être synchro pour bien émettre le son
      • Ne bougez pas pendant la note, ni le corps et surtout pas les lèvres. Quand vous avez commencé votre note, il est déjà trop tard pour changer votre position des lèvres, elles doivent être correctement placées dès le départ
      • Bien soutenir du début jusqu’a la fin de la note, et même plus…
      • Ne pas vouloir jouer dans la trompette mais en soi, voir l’article sur la respiration naturelle.

Les conseils pour bien détacher dans le son:

      • Bien commencer votre note. Si l’attaque est raté, recommencez
      • Le soutien doit être constant et bien présent
      • La langue doit être rapide et légère
      • Si votre détaché est pâteux, entrainez votre diction en le chantant, votre « TU » ou « TA » ou encore « DA » doit être net et précis
      • Travailler LEN-TE-MENT…

J’écrirai un article spécialement pour le double et triple détaché.

Cours de trompette: Les gammes à la trompette

Méthode pour le détaché:

Conseils pour bien travailler ses gammes:

      • Bien connaitre ses gammes sur le bout des doigts en les ayant solfiées avec les doigtés en claquant les pistons
      • Appliquez-vous toujours sur la première note, elle doit être sure, bien posée et jouée sans hésitation
      • La gamme ne s’arrête pas à la seconde note ! jouez la plus soutenu que la première pour vous donner de l’élan, une direction musicale et une direction de soutien vers le bas
      • Décontractez-vous pour créer la respiration entre les gammes, vous jouerez sans vous fatiguer et vous ne vous essoufflerez pas
      • ne prenez pas trop d’air, vous en aurez surement trop à la fin de votre phrase
      • Si vous butez sur une gamme, essayez de la jouer lié ou solfiez-la encore jusqu’à ne plus hésitez sur la diction des notes. Et notes + doigtés
      • Travaillez très lentement et accélérez progressivement avec l’aide du métronome
      • Suivez bien les crescendo et les decrescendo
      • Suivez bien le texte sur les liaisons, si vous n’arrivez pas à faire les liés par deux par exemple, dites le plusieurs fois en onomatopée.
      • enfin et surtout, ne forcez pas, les gammes doivent être jouées facilement et sans effort

Enfin la musique

Maintenant, faites une courte pause puis, si vous n’êtes pas trop fatigué, vous pouvez travailler enfin vos morceaux de musique, concerto, parties d’orchestre, etc… Essayez d’appliquer tous les avantages que vous venez d’acquérir lors de la séance d’exercice. Cela n’aura servi à rien si vous ne mettez pas en application ce que vous venez de gagner.

Le plus important dans le travail de la trompette est d’acquérir les bons réflexes lors du travail des exercices pour ne plus y penser lors de l’interprétation de vos morceaux. Vous devez user du crayon à papier pour souligner toutes les hésitations. À la manière d’un élève studieux, le simple fait d’annoter sur votre partition vos problèmes techniques et vos idées musicales vous permettra de ne plus y penser et ainsi libérer votre esprit des problèmes précédemment rencontrés.

Prochain cours: à suivre…

Un commentaire

  1. bonjours ,je travaille sur vos cours régulièrement afin d’essayer d’améliorer mon jeu à la trompette,mais d’un jour à l’autre je ne comprends pas pourquoi je n’arrive pas à ressentir les mêmes sensations au niveau du soutien ,ce qui me pause beaucoup de problèmes sur les tenues de notes et sur la colonne d’air.
    J’essaye d’approfondir votre méthode sur la respiration naturelle ,mais je ne sais si je l’applique correctement.
    Pourriez-vous ,s’il vous plait ,me donner quelques pistes car j’aimerai me débarrasser de ce problème définitivement.
    Je tiens à vous remercier pour tous vos conseils qui m’ont permis de rectifier pas mal de choses.
    J’ai commencé la trompette à l’école de musique de MEZE avec Mr MERTHENS André il y a pas mal d’années.
    AMICALEMENT MARC